l_booz (l_booz) wrote in autour_de_rab,
l_booz
l_booz
autour_de_rab

Défi : Couple insolite Comment être heureux


Auteur : l_booz 

Titre : Comment être heureux.

Disclaimer : Si j’étais JKR, Théodore et Neville seraient les personnages principaux, Dumby serait ouvertement gay et Snape serait le roi du monde !

Rating : PG  je crois

Type : enchainement de drabbles

Défi : Couples insolites

Personnages: Regulus, Percy, Sirius et les autres (et une petite surprise crossoverisée parce que je n’avais pas d’inspiration)

Nombre de mots : 1400 (14x100)

Note: Dernière partie (enfin). Et pour ne pas changer, avec pas mal de retard (merci aux modératrices !!!).

Bonne lecture !


Comment être heureux.


Le premier pas est hésitant. La main de Regulus sur la sienne est chaude et agréable. Il se demande s’il doit faire le second, si Regulus attend qu’il le fasse. Il se croirait revenu à Poudlard, hésitant à inviter Penny à venir avec lui à Prés-au-lard.
Bon sang ! Il était le plus vieux il devrait savoir… quoique… il n’était pas le plus vieux si on y réfléchissait bien, non ? Techniquement Regulus était plus âgé ? Percy devait avouer qu’à cet instant il était plus perdu qu’il ne l’avait été ces derniers mois. Regulus, lui, se contenta de sourire.
***

Pattenrond grogne lorsqu’il ne sent plus les mains sur son dos et les aperçoit timidement entrelacée. Avec un faible soupire il regagne le Terrier et si les deux hommes avaient été attentifs, ils auraient remarqué l’étincelle bleu briller dans ses yeux bruns.
Laissés là, les pieds dans l’eau et main dans la main, Regulus et Percy chuchotent évoquant les diverses tentatives d’approches, les rêves mouillés et la naissance de cet étrange sentiment qui leur enserre la poitrine, avec pudeur parfois, avec humour souvent et toujours avec cette inhabituelle complicité qui est la leur. Quelque part, Dumbeldore avale un autre bonbon.

***

– Vous y êtes allé un peu fort professeur !
– Mr Weasley, vos simulacres de…
– Parce que tu penses que lui parler aussi abruptement est…
– Black depuis combien de temps es tu docteur ès relations amoureuses ?
– Depuis plus longtemps que toi Snivelly !
Assis dans un coin, un verre de Firewhisky dans les mains, Fred ne perdait aucun des mots que ses ainés échangeaient. Il avait tenté de comprendre le geste de son ancien professeur, mais les paroles brutales adressées à son frère lui semblaient inexplicables, aussi se contentait-il d’attendre ; après tout, Snape avait toujours su ce qu’il faisait.

***

La nouvelle de la relation entre Regulus et Percy n’avait choqué personne, mais l’annonce, deux jours plus tard, du déménagement de Regulus pour un apparemment sur le chemin de Traverse sans Percy, en étonna plus d’un, Sirius le premier. Son frère dut expliquer qu’il avait besoin de refaire sa vie seul, que Percy avait approuvé son idée et qu’il comptait bien se reprendre en main plutôt que de rester au 12 Grimmaurd Place à ne rien faire de ses journée. Bien sur Sirius avait été vexée, mais très rapidement il trouva sa place chez Regulus, au grand désespoir de celui-ci.

***

– Oh Mr. Weasley, entrez, entrez ! Vous venez chercher Mr. Black je suppose.
La vieille Mrs. Guipure n’avait pas changé malgré les années et la guerre et c’est avec joie qu’elle avait accepté Regulus comme apprenti.
– En effet Mrs. Guipure, il m’a dit qu’il devait finir à cette heure.
– Il finit de ranger les nouveaux stocks, je voulais l’aider mais il a dit que ce serait trop difficile pour une vieille femme.
Percy leva les yeux au ciel et entra dans l’arrière boutique après un bref signe de tête à la propriétaire. Regulus avait enfin retrouvé toute la morgue serpendartesque.

***

– Tu sais bien que je n’aime pas ces endroits.
– Je sais, mais je veux sortir dîner dehors avec toi et ce n’est pas une troupe de sorciers curieux qui m’en empêchera !
– On voit bien que ce n’est pas toi qu’ils dévisagent !
– Bon sang Reg ! Nous ne sommes même pas sortis de chez toi.
– On peut toujours y rester. Tu nous prépare tes lasagnes maisons, je vais chercher le vin à Grimmaurd Place et on prend le désert au lit.
Percy ne put que frémir sous le regard de son amant et appeler le restaurant moldu pour décommander.

***

– Tu ne trouves pas que Sirius est ailleurs en ce moment ?
Regulus tourna légèrement la tête pour regarder Percy.
– Ailleurs comment ?
– Je ne sais pas trop comment l’expliquer. Il n’insulte plus Snape lorsqu’il vient chez toi, il a félicité Harry pour ses fiançailles avec Lavande et il est même allé aider Fred pour faire l’inventaire de la boutique !
Dans ses bras, le brun retint un sourire et se retourna pour planter des yeux rieurs dans ceux interrogatifs du roux.
– Dis-moi mon Persée, l’ami de Bill passe beaucoup de temps au terrier ces temps-ci non ?
– Oooooooh !

***

La première fois que Percy avait caressé Regulus, il s’était sentit aussi timide qu’un Poufsouffle de troisième année.
La première fois qu’ils avaient fait l’amour, Percy avait légèrement grimacé en sentant les ongles de son amant s’enfoncer dans son dos. Le geste qu’il trouvait érotique dans ses pensées l’était bien moins dans la réalité.
La première fois qu’ils s’étaient rasés côte à côte, il avait entendu comme le son de grelots. Plus tard, il les assimila à toutes les étapes qu’il franchissait main dans la main avec Regulus.
Quand il accepta d’emménager avec lui, les grelots redoublèrent dans son esprit.

***

– Tu ne veux pas les laisser tranquille Reg ?
Le regard froid de son amant l’effraya un instant mais Percy n’en montra rien.
– Il nous a manipulés, il m’a manipulé ! J’ai le droit de lui rendre la monnaie de sa pièce !
– Tu connais à peine Tsume !
– Je le connais assez pour savoir qu’il ne dira pas non !
– Ils ne se sont vu que cinq fois.
– Mon frère à un faible pour les loups-garous, ce n’est un secret pour personne.
– Qui te dit que c’est réciproque !
– Les loups-garous ont toujours eu un faible pour mon frère.

***

Pour l’anniversaire de Percy, Regulus l’avait emmené passer un week-end dans une communauté sorcière d’Amazonie. Ils en étaient revenus couverts de piqures, de coups de soleil, de bosses et de plaies, mais Regulus aimait les taches de rousseurs que le soleil avait révélées et Percy s’était découvert une passion pour l’odeur que prenait les cheveux de son amant à cause de l’humidité de l’air amazonien. C’est donc dans un état déplorable mais avec un sourire béat aux lèvres que les trouvèrent leurs amis. Percy se promit de faire mieux pour le prochain anniversaire de Regulus… il devait contacter Charlie.

***

Le vol à dos de dragon avait été merveilleux et lorsqu’ils descendirent, le vent, autant que l’émotion embuait les yeux de Regulus. L’ancien Serpentard ne s’attendait pas à apprécier cette expérience, lui qui n’avait jamais été à l’aise sur un balai, mais sentir le torse fin de Percy dans son dos, être enserré dans ses bras aussi étroitement qu’il l’avait été à sa sortie du voile valait toutes les peurs du monde.
Suspendu à une hauteur vertigineuse, sur le dos du dragon choisi par Charlie, Regulus se sentit pour la première fois en paix avec lui-même. Enfin, il était heureux.

***

Lorsqu’il annonça sa démission à Kingsley, ce dernier se contenta de hocher la tête sans poser de questions. Il connaitrait bien assez tôt les raisons du départ de son meilleur assistant lorsque Georges et Lee l’entraineraient déjeuner.
Mrs. Guipure empaquetait délicatement deux robes de sorcier, épaisses et sombres. Dans moins d’une heure, Regulus passerait prendre les dernières bricoles qu’il avait laissées là. Elle l’aimait bien Regulus, mais elle devait bien avouer qu’il n’avait jamais possédé les capacités d’un bon second.
Au Terrier Molly faisait la morale à son exilé de fils qui osait éloigner du cocon familial l’un de ses frères.

***

Le salon du Terrier était calme jusqu’à ce que Sirius en pousse fort brusquement la porte.
– Je pars chez Reg. Georges, occupe-toi de Kreatture et pense à arroser mes plantes.
– Mais…
– Je reviens dans une semaine normalement, alors pas de bêtises…
– Pourquoi…
– La poudre de cheminette est toujours à la même place ?
– Moi ?
Il fallut moins d’une minute trente à Sirius pour entrer, donner ses conseils, hurler « Maison de Regulus et Percy Weasley » et disparaitre dans un jet de flammes vertes laissant perplexes les quelques rouquins présent.
– Tsume est parti visiter la réserve avec Charlie ?

***

Les plus polis le qualifiaient de rigoureux, les autres d’abrutit-de-trésorier-de-mes-deux-incapable-de-comprendre-l’utilité-des-balais-dernière-génération-qui-offrent-un-meilleur-profil-à-ses-cavaliers, mais tous s’accordaient à dire qu’il était la meilleur chose que Charlie leur avait rapporté d’Angleterre. Ajoutez à ce rouquin à l’air pincé un jeune brun au visage pâle revenu d’entre les morts et effrayant les dragons comme personne, vous aurez un duo idéal pour vivre en paix dans la réserve.
Percy appréciait ses collègues, son patron et la vie avec son tout nouveau mari. Les jours passé avec Regulus n’étaient pas tous idylliques, mais parfois ils s’approchaient dangereusement de la perfection, Percy était simplement heureux. Jusqu’à l’arrivée de Sirius…


Fin
 
 

Tags: défi : couple insolite, percy, sirius
Subscribe

  • Le vaillant petit parapluie.

    Le vaillant petit parapluie Prompt 12 : Fabian Prewett : Pluie battante et parapluie bleu Disclaimer : Tout à JKR Rating : PG Nombre de…

  • Hors défi

    Titre : Mort et Happy end…. Rating : PG Personnages Neville et Regulus, surtout. Quelques apparitions de Severus, de Théodore…

  • Hors-défi : Regard noir

    Titre : Regard noir Personnages : Sirius, Regulus Disclaimer : Personnages et univers sont né de l'imagination de JK Rowling. Nombre…

  • Post a new comment

    Error

    Anonymous comments are disabled in this journal

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

  • 1 comment